Úplné zobrazení záznamu

Toto je statický export z katalogu ze dne 20.07.2016. Zobrazit aktuální podobu v katalogu.

Bibliografická citace

.
0 (hodnocen0 x )
(2) Půjčeno:2x 
BK
1. vyd.
Olomouc : Univerzita Palackého v Olomouci, 2012
156 s. : barev. il., formuláře ; 21 cm

ISBN 978-80-244-3217-5 (brož.)
Nad názvem: Univerzita Palackého v Olomouci, Filozofická fakulta
Obsahuje bibliografii na s. 145-152 a bibliografické odkazy
České resumé
000248424
Table des matiěres // Abréviations et symboles...9 // Introduction...11 // 1 Sujet...11 // 2 Objectifs...12 // 3 Définition de la notion emprunt lexical à ľallemand...13 // 1 Ľétat de recherche et le choix de la source de départ pour la construction du corpus de travail...15 // 1.1 État de recherche...15 // 1.1.1 Ouvrages consacrés aux influences de ľallemand sur le français sur le plan lexical...15 // 1.1.2 Le nombre d’emprunts à ľallemand dans le lexique français...19 // 1.2 Le choix final de la source de départ pour la construction du corpus de travail: Le Trésor de la langue frangaise (informatisé)...20 // 1.2.1 Pourquoi le TLF(i) ?...20 // 1.2.2 Les emprunts lexicaux á ľallemand dans le TLF(i) - méthodes de repérage et leur nombre final...22 // 2 Délimitation plus précise du corpus de travail et classification des emprunts à ľallemand figurant dans le TLF(i)...23 // 2.1 Aspect étymologique...23 // 2.1.1 Étymon des emprunts, étymologie directe/étymologie lointaine 23 // 2.1.2 Emprunt des néologismes allemands formés avec des éléments non-allemands...24 // 2.1.3 Les dérivés des noms propres...24 // 2.1.4 (In)certitude du TLF(i) dans ľétymologie des unités lexicales examinées...24 // 2.2 Aspect diachronique et dialectologique...25 // 2.3 Aspect linguistique (morphologie, orthographe, prononciation, etc.)...27 // 2.4 Aspect stylistique...28 // 2.4.1 Termes scientifiques...28 // 2.4.2 Archaïsmes historiques...29 // 2.5 Approfondissement de la rechereche sur les étymons allemands á ľaide des dictionnaires étymologiques allemands : derniére réduction du corpus...30 //
2.6 Le corpus de travail résultant...31 // 3 Les premieres attestations des emprunts choisis : présentation du corpus de travail du point de vue historico-culturel...34 // 3.1 Les premieres datations des lexemes étudiés...34 // 3.2 Les époques de contacts franco-allemands les plus significatives...38 // 3.2.1 De la fin du XI’ à la fin du XIII’ siècle...38 // 3.2.2 De la guerre de Cent Ans à la fin de la guerre de Trente Ans (1337-1648)...39 // 3.2.3 De la guerre de Trente Ans à la Révolution (1648-1789)...39 // 3.2.4 De la Révolution à la guerre franco-prussienne (1789-1870)...41 // 3.2.5 De la guerre franco-prussienne à la fin de la Premiére Guerre mondiale (1870-1918)...43 // 3.2.6 L’entre-deux-guerres (1918-1945)...44 // 3.2.7 De la Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours (aprés 1945)...45 // 4 La fréquence des emprunts à ľallemand dans le français écrit...48 // 4.1 Etablissement du corpus de recherche...48 // 4.1.1 Le choix du style du franqais écrit: les articles de presse...48 // 4.1.2 Limitation temporelle...51 // 4.1.3 Les critéres du choix des journaux destinés à ľétude...51 // 4.1.3.1 Le Statut et la reputation des journaux, // Orientation thématique, aspect regional...52 // 4.1.3.2 Organisation technique des versions informatisées des journaux...52 // 4.1.4 Présentation des trois journaux formant le corpus de recherche définitif...53 //
4.2 Difficultés techniques et méthodologiques rencontrées lors de la recherche dans le corpus des articles de presse...54 // 4.2.1 Problémes techniques liés au systéme de recherche des versions informatisées des journaux...54 // 4.2.1.1 La taille du corpus inconnue...54 // 4.2.1.2 Le nombre ďoccurrences...56 // 4.2.1.2.1 La méthodologie de comptage des occurrences... 56 // 4.2.1.2.2 Le nombre d’occurrences instable...57 // 4.2.1.3 Affichage répétitif d’un seul et méme article...58 // 4.2.1.4 Correction automatique des lexémes recherchés...58 // 4.2.1.5 Occurrences trop nombreuses...59 // 4.2.1.6 Possibilités de recherche différentes pour chaque journal informatisé...59 // 4.2.1.6.1 Lemmatisation...59 // 4.2.1.6.2 Affinement de la recherche par date...60 // 4.2.1.6.3 Affinement de la recherche par source et par type de document...60 // 4.2.1.6.4 Affichage des occurrences...61 // 4.2.2 Problèmes linguistiques découlant des imperfections techniques 61 // 4.2.2.1 Étude problématique des verbes...61 // 4.2.2.2 Ľimpossibilité de préciser la catégorie grammaticale : substantifs, adjectifs et verbes de forme identique...62 // 4.2.2.2.1 Substantifs vs. verbes...62 // 4.2.2.2.2 Substantifs vs. adjectifs...64 // 4.2.2.3 Le non-respect des majuscules/minuscules : substantifs/ adjectifs vs. noms propres...64 // 4.2.2.4 Ľimpossibilité de préciser la langue de recherche : occurrences étrangéres...66 //
4.2.3 D’autres particularités...67 // 4.2.3.1 Homonymie...67 // 4.2.3.2 Locutions figées...73 // 4.2.3.2.1 Nomscomposés...73 // 4.2.3.2.2 Locutions idiomatiques...74 // 4.2.3.3 Le nombre ďoccurrences lié aux thémes ďactualité // et aux expressions à la mode...79 // 4.2.3.3.1 Les thémes ďactualité...79 // 4.2.3.3.2 Expressions á la mode...80 // 4.2.3.4 Élargissement de sens...82 // 4.2.4 Disparités du nombre ďoccurrences dans les trois journaux...83 // 4.3 Résultats...84 // 4.4 Analyse des unités en fonction de la fréquence...91 // 4.4.1 Présentation de la liste de fréquence...91 // 4.4.2 Les limites du classement selon la fréquence...95 // 4.4.3 Les lois de Zipf...96 // 4.4.4 La fréquence des mots et leur valeur sémantique...99 // 4.4.4.1 Les lexemes de haute fréquence...99 // 4.4.4.2 Les lexèmes de basse fréquence...100 // 4.4.4.2.1 Termes spécialisés...100 // 4.4.4.2.2 Archaïsmes historiques, régionalismes, expressions populaires et argotiques...100 // 4.4.5 D’autres caractéristiques des emprunts à ľallemand...102 // 4.4.5.1 Expressivité...102 // 4.4.5.1.1 Expressivité inhérente...102 // 4.4.5.1.2 Expressivité adhérente...103 // 4.4.5.2 Caractére péjoratif...103 // 4.4.5.3 La disparition des mots...104 // 4.5 Résumé...105 // 5 La connaissance et l’usage des emprunts à ľallemand par les Français natifs contemporains...106 // 5.1 Objectifs et présuppositions...106 // 5.1.1 Les buts de la recherche...106 // 5.1.2 Quelques points de départ du domaine de la sociolinguistique 107 //
5.1.3 Hypothéses préliminaires...108 // 5.2 Organisation et méthodologie de la recherche...109 // 5.2.1 Choix des répondants et distribution de ľenquéte...109 // 5.2.2 Composition du questionnaire...109 // 5.2.2.1 Particularités stylistiques de la rédaction...109 // 5.2.2.2 Partie I - questions sur ľidentité du répondant...110 // 5.2.2.3 Partie II - évaluation des lexemes...112 // 5.2.2.3.1 Choix des unités et leur organisation...112 // 5.2.2.3.2 Évaluation des unités choisies...112 // 5.2.2.3.3 Traitement des homonymes...114 // 5.3 Résultats...116 // 5.3.1 Présentation des répondants...116 // 5.3.2 Évaluation des unités...122 // 5.3.2.1 Présentation de la totalité des résultats...122 // 5.3.2.2 Les emprunts les moins/les plus connus et utilisés...131 // 5.3.2.3 Comparaison de la fréquence des lexémes en français écrit et parlé...133 // 5.3.3 Les répondants et leurs connaissances des emprunts à ľallemand...135 // Conclusion...141 // Résumé...143 // Bibliographie...145 // Sources informatisées...150 // Journaux...152 // Tableaux et graphiques...153 // ANNEXE: // Enquéte sur les emprunts lexicaux à ľallemand...154
(OCoLC)827260468
cnb002413364

Zvolte formát: Standardní formát Katalogizační záznam Zkrácený záznam S textovými návěštími S kódy polí MARC